20 Sep

Médiateur social dans les transports : il assure la tranquillité des voyageurs

Les transports quotidiens sont un volet très important de notre économie. En Île-de-France et dans les grandes agglomérations françaises également, les flux sont considérables et génèrent des tensions, des difficultés de
coexistence : incivilités, nuisances sonores, comportement sexiste envers les femmes, infraction, dégradation…

Améliorer la qualité des trajets en transport urbain procède à mieux vivre en ville. Cela concerne 75 % de la population qui vit aujourd’hui en zone urbaine.

Avec une moyenne de transport de 1h33 en Île-de-France, la part des transports dans la journée a un impact moral et physique sur les usagers. Pour prévenir et répondre à cette difficulté de coexistence, pour préserver le vivre ensemble, des milliers de médiateurs des transports s’attachent, au quotidien, à pacifier les relations entre usagers, à lutter contre les actes ainsi vider malveillants, à prévenir les comportements à risques. Et globalement assurer la tranquillité à bord des trains et des métro et des bus.

Cette démarche s’appuie sur un principe : le plus important dans une politique de sécurité, c’est la présence humaine.

Pour réussir tous les médiateurs des transports publics urbains suivent un cycle de formation dédiée à la médiation sociale.

19 et 20 septembre a débuté la formation Médiateur Social de l’Institut Français de la Médiation, animée par notre
animateur Messaoud Soussi.

Il s’agit d’une formation des agents de médiation dans l’environnement des transports publics urbains pour Keolis Angers dans une logique de professionnalisation. La formation est animée par des formateurs experts ayant une grande expérience de la médiation sociale.

Share this

Leave a reply